De Prague à Vienne à Budapest 

Bonsoir à tous,

Des photos de Prague s’étant perdues dans un dossier images_France de l’ordinateur, il nous faut ajouter encore un peu de Prague pour commencer ce quatrième post du voyage. Notamment sur le quartier juif. Historiquement mais aussi par la beauté de ses ruelles et de ses bâtiments, le quartier attire des hordes de touristes. Nous avons parcouru le cimetière juif où des centaines de tombes sont enchevêtrées loin de nos cimetières bien ordonnés. La nature a pris le dessus. Jeanne, qui questionne beaucoup sur la mort en ce moment, se demandait si les gens enterrés avaient assez de place. Bien vu.

_MG_3299

De nombreuses synagogues jalonnent les rues de cet ancien ghetto. La synagogue espagnole est particulièrement jolie. Jeanne était impressionnée par toutes ces notes de doré. Louise a surtout testé l’acoustique de la synagogue…

_MG_3309

Le sud de la République Tchèque nous a menés jusqu’à Trebon. Jolie ville où le centre est une cité médiévale. Nous avons pu assisté à des danses de château, des stands de tir à l’arc, de jonglage et de nombreux stands autour de la vie au château. Les filles étaient ravies. Trebon touche un lac où les filles se sont baignés. La couleur de l’eau n’était pas très attirante… mais les Tchèques ne semblent pas s’arrêter à ça ! Les contacts avec la population ont été assez limité finalement. Ils parlent peu anglais et surtout ne sont pas très avenants. Gentils mais pas vraiment tournés vers les autres.

_DSF1046 _DSF1049 _DSF1054 _DSF1038

Et puis nous sommes arrivés en Autruche ! On a beau répéter à Jeanne « Autriche, pas autruche! » C’est pas gagné. Déjà le troisième pays que nous découvrons. Nous retrouvons l’euro. La prochaine fois ce sera sur la route du retour en Grèce. Chaque passage de frontière engage une suite de questions. Le prix de l’essence est-il supérieur avant ou après la frontière? Important pour gérer notre plus gros budget du voyage. Comment on dit bonjour et merci? Le minimum même si les gens nous parlent le plus souvent anglais quand ils entendent que nous sommes étrangers. Combien retire t’on ou change t’on d’argent pour la durée du séjour? Quel est le drapeau du pays (pour le cahier de choc de Jeanne confectionné par ses tantes)? Quelles sont les spécialités culinaires que nos papilles découvriront aussi le pays? Et évidemment la tête plongée dans le guide du pays, je concocte des itinéraires où parents et enfants s’y retrouvent. Ne pas rater l’incontournable. Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre en prévoyant des journées trop longues. Intéresser tout le monde. Petits et grands. Penser qu’un enfant marche peu, se concentre peu et a besoin d’être motivé et stimulé. Mettre ses sens en éveil. Attirer son regard sur ce qui n’est pas à sa hauteur.

Les frontières sont peu significatives pour le moment. Zéro contrôle de passeports ou de papiers du véhicule. On fera moins les malins à la frontière entre la Turquie et l’Iran… Mais en même temps elles sont presque décevantes ces frontières. On a l’impression de passer d’une région à l’autre. Bon c’est vrai aussi que l’Europe c’est pas encore le dépaysement total ! Ca a du bon aussi. Pour nous. Prendre ses marques dans le camion. Prendre son rythme. Créer un nouveau quotidien. Trouver chacun sa place.

L’Autriche donc. Très verte. Très riche. Les maisons sont immenses, hautes et imposantes. Les jardins particulièrement soignés. On a traversé la campagne rapidement pour filer sur Vienne. Arrivés à Vienne on s’est rendu compte qu’on avait ni plan ni carte ni gps. Un bug. Et bien pas évident de se repérer du coup. Après plusieurs demi-tours, on a demandé à la police. On cherchait un camping et un policier nous a expliqué, en français s’il vous plait, comment s’y rendre. On a donc eu un premier aperçu en long en large de la ville. Beau, haut, coloré, carré.

_DSF1108

Au camping, une famille de français (de Grenoble) a garé son van à côté de nous. Emma, 4 ans et demi, et Chloé, 2 ans et demi, sont descendues du camion. Quelle joie pour Jeanne et Louise : des copines !! Une autre famille, à vélo cette fois, longeait le Danube pour 5 semaines de cyclotourisme. Chapeau ! Parce que rouler en vélo avec enfants je ne suis pas encore prête. Elles râlent suffisamment en camion… j’imagine pas en vélo !! Et puis surtout elles sont encore minus quand même.

_MG_3502

Les deux jours suivants nous avons découvert Vienne. Avec plaisir. Le musée de l’artiste Hunterwasser a fait le bonheur de toute la famille. Des tableaux un peu naïfs et très colorés. Avec des couleurs vives et brillantes. L’oeuvre de l’artiste se décline aux quatre coins de la ville. Sa maison, son musée, des façades qu’il a rénovées et quelques détails au fil des rues comme des poteaux ou autre. Un petit air de Gaùdi à Barcelone.

_DSF1099 _DSF1107 _MG_3471

_MG_3473

Le Parc du Prater a permis une pause au vert et au frais. Pique-nique et jeux pour nos petits monstres. Le lendemain on entame la journée par le château de Schonburg. Le château de Versailles version Autriche en somme. Jaune et vert (Jeanne fait le parallèle avec la maison de ses grands-parents !), le château s’étire tout en longueur.

_DSF1136Les jardins nous offrent une belle ballade. Et surtout, par hasard nous tombons sur un parc de jeux extra. Des labyrinthes naturels taillés dans les haies nous amusent beaucoup. Jeanne fait le guide et s’en sort bien. Des jeux d’eau où l’on peut actionner soi même le jet d’eau de la fontaine. Des pianos au sol. Des jeux de sable pour transvaser, des pelleteuses pour creuser. Des miroirs déformants. Un régal pour tous les quatre.

_DSF1142 _MG_3530

La pluie qui tombe en début d’après-midi change un peu nos plans. Le centre de Vienne dans le quartier à l’intérieur de la couronne (avec places et châteaux autour du Hofburg) sont moins attrayants sous des trombes d’eau. Louise est partie pour sa sieste. Baptiste va la garder dans le camion. Jeanne et moi allons visiter le musée Sissi. Jeanne est très intéressée. On va de robe en chaussures ayant appartenu à Sissi, de chambre en salon où a vécu Sissi.

_DSF1148

On hésitait à dormir encore une nuit à Vienne, mais la pluie a calmé nos envies. Et ça parait bête mais on a un planning à tenir. On est larges et on peut le moduler mais les kms sont là et il faut avancer si on veut profiter de tout. On sort de la capitale pour se trouver un petit bivouac pour la nuit. A Eiseinstadt, nous nous trouvons un petit coin tranquille. Enfin qu’on croyait tranquille jusqu’à ce qu’une voiture de police se gare à nos côtés et toque au carreau.

On dînait quand Baptiste me dit :
« -Donne moi Louise ça va les attendrir s’ils ont quoi que ce soit à nous reprocher. – Passports please. »

Quelques minutes plus tard, les passeports rendus, le policier a expliqué un truc en anglais qu’on n’a pas vraiment compris. Un truc du genre on cherchait quelqu’un mais c’est pas vous ou on vérifiait le camion mais tout est en règles… on a essayé de trouver puis on a laissé tomber. Pourquoi on est si nuls en anglais?

_DSF1202

_DSF1123

Arrivés en Hongrie on a la vague impression d’être les seuls touristes. Aucun panneau n’est en anglais. D’ailleurs personne ne parle anglais. Enfin il faut dire qu’à peine la frontière passée on a filé sur les rives du lac Balaton. On devait commencer par Budapest mais on a préféré une pause nature et campagne au bord du lac avant d’enchainer à nouveau avec une capitale.

_MG_3554

Le lac Balaton est le plus grand d’Europe je crois bien. 75 kms de long pour quelques kms de large. Plus de 150 plages sont aménagées autour. L’eau a des tons turquoises au soleil. Des jeux, des toboggans, des piscines, des bacs à sable animent les bords de plage. Je me suis vue refuser l’entrée de la piscine qui était réservée aux enfants… bon j’avoue elle n’était pas grande mais faut bien que je surveille mes filles ! Tu parles. Avec leurs bouées, elles barbotent et n’ont aucunement peur de l’eau. Jeanne saute du bord, et manque à plusieurs reprises de rebondir sur sa soeur… Louise descend avec précaution les marches et s’amuse à faire le tour de la piscine en tenant le bord. Vu les degrés locaux, se baigner est un plaisir sans nom ! On s’est offert des pizza pour un total de 3 €, boissons comprises ! La vie n’est pas chère mais ici ce n’est pas touristique. Enfin si c’est le rv des vacanciers mais hongrois.

_MG_3545_DSF1180

_DSF1042

Je dois faire un petit point bobos avant de relater notre découverte de Budapest. La pharmacie a déjà pas mal servie. Merci à Nadja pour ses ordonnances bien chargées. Merci à Carine et Thomas pour leurs conseils, et leur belle boîte où tout est prévu pour soigner petits et gros bobos. Baptiste, Jeanne et Louise ont attrapé une conjonctivite. Les filles avaient chacune un oeil vraiment enflé mais les gouttes ont vite fait effet. C’est juste que le traitement avec gouttes jaunes crée des hurlements. « Ca coule maman ça coule. Non c’est papa d’abord qui met ses gouttes ! » Une piqûre de guêpe m’a transformée la main en bonhomme Michelin pendant deux jours. L’aspi venin qu’on avait hésité à emporter aura donc servi une fois au moins ! Je me suis aussi coincée la main dans la porte avant du camion pour éviter que la petite main de Loulou mal placée ne soit écrasée. Vive l’arnican. Mon pied est passé à travers le tabouret qui nous servait de marche pour entrer de moins haut mais plus de peur que de mal. Jeanne a fait plusieurs belles chutes en dévalant des chemins ou trottoirs glissants. Louise a quelques gamelles à son compteur aussi. Nos filles sont un peu des yamakazi (tout est relatif !) et parfois je me demande comment on n’a pas plus de séjours à l’hôpital à notre actif. Et puis surtout Louise s’est renversé, par ma faute j’en conviens, l’eau chaude de la bouilloire sur le pied. Heureusement ce jour là je n’avais pas fait chauffer l’eau longtemps elle était juste tiède mais son pied a vite viré au rouge. Passage sous la douche froide pendant de longues minutes malgré les hurlements de la miss. La vie au grand air est dangereuse !

Reprenons notre récit de voyage depuis Budapest. Le Lac Balaton derrière nous, on a foncé vers Budapest. Très impatients. Et dès notre entrée dans la ville, le charme de Budapest nous a envouté. Un vrai coup de coeur. On a commencé par s’offrir un petit tour en camion pour s’imprégner de la ville et s’en mettre plein les yeux. Les ponts qui traversent le Danube, le Parlement blanc étincelant, les tramways jaunes et étroits, les façades qui s’étirent jusqu’au ciel, la colline du Palais Royal. Tout est massif mais beau. Beau et haut. Haut mais accessible. Budapest est la contraction de Buda et Pest qui sont chacune situées de part et d’autre du Danube. Deux styles différents mais tous deux attrayants. Le camping, repéré sur des blogs de voyageurs, est à quelques stations de métro du centre-ville. Idéal.

Pour une fois, nous laisserons le camion au camping et emprunterons les transports locaux. Ce qui fera répéter à Louise toute la journée « Mais il est où le camion? »

_DSF1232 _DSF1195 _DSF1209

En deux jours, nous avons eu l’impression de faire et de voir beaucoup. De toute façon on a un côté hyperactif… c’est dans notre nature de bouger constamment. Itinérants c’est vraiment notre mode de voyage. Une partie de nous est vraiment nomade. Pour visiter et s’imprégner d’une ville rien de tel que marcher, tourner un coup à droite, un coup à gauche, et s’étonner de ce qu’on découvre à chaque coin de rue. Les filles mènent toujours la danse. Et on doit avouer que de temps à autre on regrette une poussette double ! Jeanne, pourtant bonne marcheuse depuis la naissance de Louise (ayant dû lui céder sa propre poussette ! ) fatigue vite. La chaleur est parfois difficile à supporter et les distances sont conséquentes. On a la technique des épaules pour l’une ou l’autre. La solution de caser Louise sur le haut de la poussette pour que Jeanne se repose un peu. On alterne.

_MG_3582

_DSF1210

Le Parlement fut notre première visite. Splendide. Les filles se sont surtout éclatées avec les brumisateurs au sol devant l’édifice et tous les rebords et murets qui sont des terrains de jeux inévitables. Placé le long du Danube, le Parlement est un monument central de la ville qu’on aperçoit de nombreux points de vue.

_MG_3559

Juste à côté, est situé un monument à la mémoire de juifs tués et jetés dans le Danube à ce lieu précis. Sobrement nommé Chaussures au bord du Danube, cet alignement de chaussures sculptées de manière très réelle est saisissant. Notamment des petits godillots d’enfants. Jeanne me demandant à qui appartenaient ses chaussures je lui ai expliqué de manière succincte le pourquoi du comment. Pas simple d’expliquer les atrocités des hommes à un enfant.

_MG_3628 _MG_3644

Au camping, l’option centre-ville est intéressante mais le camping de capitale est quand même moins grand, moins bien agencé. Et horreur, il n’y a pas de jeux ! Bon sinon, on a des voisins charmants. Un couple de néerlandais avec un camion Mercedes Westfalia (comme nous) mais orange vif. Magnifique. Lui on dirait vraiment Georges Brassens la ressemblance est troublante. Donc on dirait aussi un peu mon père. Forcément. Ils semblaient très intrigués par notre antenne. Non nous n’avons pas la tv dans le camion ! Il s’agit de notre antenne pour capter les réseaux wifi. Très pratique je dois dire.

_DSF1245

La vie au camping est quelque chose qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie. Le côté nature et grand air est agréable. Soit. Avoir de l’eau en accès illimité est précieux. Essentiel même. Eau et essence sont finalement les deux moteurs de notre avancée. Une fois les réservoirs pleins la route s’offre à nous sans limite. Qui dit camping dit bière fraîche, pain frais, machine à laver. Et puis s’installer sur un emplacement de camping est nettement plus simple que trouver un bivouac pour une nuit. Bon d’accord, mais après. Et bien au camping il y’a aussi les gens en peignoir qui vont et viennent de la douche. Les gens qui mangent des pizza ou boivent du rosé au petit déjeuner. Les douches communes de temps à autre. Plus ou moins propres surtout. Les bandes de jeunes (scouts parfois) qui veillent tard. Les voisins qui se collent à vous comme si on avait gardé les cochons ensemble. Des gens qui viennent avec des mini-motos et qui font le tour du camping à toute berzing! En somme on vit avec des gens sans l’avoir choisi. Je dresse un portrait pas très alléchant mais on a fait beaucoup de camping de grandes villes… et c’est vraiment autre chose! Heureusement on est bien chez nous, dans notre camion. Et on doit vous avouer qu’on même emportés une annexe pour Jeanne et Louise.

_DSF1240

_DSF1234

Le lendemain nous avons fait une journée marathon avec la découverte du quartier juif et de la deuxième plus grande synagogue au monde.

_MG_3691 _MG_3693

Le guide indiquait les restes d’un mur du ghetto juif. Intrigués nous avons traversé le porche puis la cour d’un immeuble et nous avons eu l’impression de traverser le temps ! Les façades délabrées faisaient apparaître fils électriques et tuyaux en tous genres. Les murs effrités semblaient manquer de s’écrouler à chaque seconde. Les marches, les balcons et les portes. Tout portait le poids des années. Le mur du ghetto, en fond de cour, dans un calme religieux est apparu avec sa plaque commémorative qui dessinait les 300m2 du pâté de maison où vécurent 70000 juifs de fin novembre 1944 au 17 janvier 1945. Plus de mots.

_MG_3727 _MG_3728

L’après-midi on a opté pour le zoo. On a cavalé d’animal en animal pendant trois heures. Les enclos sont petits mais du coup on voit bien les animaux. Notamment le rhinocéros qui pose tranquille à 1m du public. Impressionnant. Les filles ont admiré avec délice les girafes. Les éléphants nous ont fait l’honneur de prendre leur douche. Les ours se sont offerts une petite baignade. Les gorilles nous regardaient de leur yeux noirs ayant l’air de nous dire quelque chose. Le tigre s’est assis à l’arrière de la jeep que conduisait Jeanne (une baie vitrée les séparant). Les filles ont aussi joué un long moment avec des masques d’animaux mis à disposition. Une belle ballade.

_DSF1298 _DSF1283 _DSF1268 _DSF1315

_DSF1257

Trouvant que la journée était pas encore assez rempli on a filé aux Bains Széchenyi. C’est surtout géographiquement intéressant car le zoo est juste en face. Ces bains thermaux sont beaux et tellement chauds. Une quinzaine de piscine ponctue le site. Certains bassins vont jusqu’à 38°. Le cadre est magnifique avec des bâtiments ocres qui encerclent les bassins extérieurs. Un régal pour nos petits mollets fatigués! autant vous dire que ce soir là tout le monde dormait à 22h.

_DSF1342

 

_DSF1345

Notre dernière journée à Budapest fût consacrée à l’enceinte fortifiée où se dresse le Palais royal, la Basilique et nombre de bâtiments anciens. Les ruelles aux façades colorées mènent à la place principale. La garde royale offre un vrai spectacle à la foule de touristes admirant sous un soleil de plomb la relève et son orchestre.

_DSF1380

_MG_3755

Voilà notre récit sur Budapest s’arrête là. On avait prévu de tester le train des enfants géré donc par des enfants qui font les annonces, contrôlent les passagers et changent les aiguillages mais la pluie s’est mise à tomber et les filles sont tombées de sommeil après ces journées bien chargées. On vous raconte la Serbie très vite. Le passage de la frontière fût une véritable épreuve…! On a dormi cette nuit à Belgrade et reprenons la route ce matin en direction de Sofia.

Et pour finir, les derniers mots des filles :

« Zanne, arrête de me couper la parole ! » lance régulièrement Louise à sa soeur.

 

« C’est quoi ce bleu sur ton sourcil Jeanne?

-C’est un moustique, il est venu avec un gros feutre et il a dessiné sur mon visage

-Mais bien sûr. »

A bientôt pour de nouvelles aventures ! Et avant que j’oublie un grand merci aux nombreux lecteurs qui nous suivent. Vos commentaires nous amusent, nous touchent, et nous accompagnent sur la route.

Ju et Ba au clavier

Ja et Lou au coloriage

 

 

17 COMMENTS
  1. Bon bah voilà, maintenant j’ai envie d’aller à Prague, à Vienne et à Budapest!!!
    Je suis contente de voir que tout se passe bien pour vous! Vos photos respirent le bonheur, c’est top!!
    Merci de nous faire partager tout ça!

    Je vous embrasse bien fort.

    Marjo

    Name Marjo 6 années ago Reply
    • A choisir entre les trois, Budapest c’est vraiment notre coup de cœur… Commence par ça!
      Bisous et bonnes vacances

      tiste 6 années ago Reply
  2. Un grand coucou parisien à vous 4 !
    Grâce à vous je voyage un peu de bureau pendant ma pause café, merci ! Et vous m’avez déjà donné des idées de futurs voyages 🙂
    Votre carnet de voyage familial et online est vraiment chouette !
    De gros bisous de ma part et de Benoit aussi !

    Juju

    Juliette 6 années ago Reply
    • Merci Juju. On approche de la frontière de la Bulgarie. Bisous à tous les 2. À plus.

      tiste 6 années ago Reply
  3. La lecture de votre nouveau post me donne un joyeux tournis (combien de km ainsi parcourus des yeux ?) & on vous imagine bien en quatuor en train de parcourir ces villes aux multiples richesses après avoir potassé les guides et les forums pour « presque » tout voir et qu’il y en ait pour tous les âges et centres d’intérêt.
    On voyage grâce à vos réactions / impressions / étonnements \ découvertes & on a qu’une envie : prendre la route et marcher sur les petits pas des loulottes et sur les plus grands de leurs parents. On réapprend au passage sa géographie.
    Les filles ont des mines réjouies et sont souriantes, cela fait chaud au cœur.
    J’aime bien la photo de Baptiste de dos avec son sac et son chapeau & celle de l’école ambulante avec les 4 filles qui écoutent une histoire … Racontée par la maîtresse maman qui garde le rythme !
    Biz d’Asnieres de Maé

    Maé 6 années ago Reply
    • Merci Maé pour tes petits mots. Les filles parlent souvent de vous. On pense fort à vous. des bisous

      juju 6 années ago Reply
  4. Quel plaisir de vous lire et de vous suivre!!!! Merci de nous faire partager vos impressions, votre quotidien et de nous faire voyager avec vos magnifiques photos!!! Vous avez bonne mine! Profitez bien, mille bises à tous les quatre!

    Les Galindou 6 années ago Reply
    • Merci à tous les 3. On essaie de partager au maximum tout ce qu’on vit mais on en garde un peu pour le retour ! bisous

      juju 6 années ago Reply
  5. Merci pour ces riches nouvelles ! On retient que…
    …vous êtes tjs aussi hyperactifs !
    … Jaja doit être incollable sur princesse Sissi, et qu’elle nous prend pour des bleus parfois (le moustique et son gros feutre j’adore) !
    …Baba a un super plan pour attendrir les flics (on essaiera dès fin août avec momo)
    …Loulou progresse incroyablement en langage et a bien compris le concept du voyage (et du camion-maison)
    …Juju porte très bien la cagoule d’ours (ou de renard?)
    …il y a eu déjà eu quelques bobos, mais q tt ça est bien partagé (ouf ce n’est pas le même qui a enchainé piqure de guêpe, brûlure, conjonctivite, main coincée ds le camion, pied dans le tabouret etc !! )
    …vous avez vu des mecs entamer leur journée au rosé/pizza !
    …vous êtes très beaux ts les 2 sur votre selfie ! et les filles sont tjs aussi craquantes !
    Continuez on adore !
    1000 baisers à vous 4

    mama 6 années ago Reply
    • Oui on est toujours hyperactifs… mais aussi super hyper en manque de vous ! des gros bisous, surtout à ton gros bidon…

      juju 6 années ago Reply
  6. top ce blog, ces photos et les commentaires de Louise et Jeanne !!!! 🙂

    julia marmier 6 années ago Reply
    • Merci Julia. Et bonnes vacances lointaines aussi si je me souviens !

      juju 6 années ago Reply
  7. Merci pour ces nouvelles. Vous nous donnez envie de découvrir Budapest !
    gros bisous à tous les 4,

    Sandrine 6 années ago Reply
    • Tant mieux si on donne le goût des voyages… bien que toi ma sandrinette, tu n’as nullement besoin de moi ! bisous

      juju 6 années ago Reply
  8. De notre Bretagne nous suivons vos dernières aventures avec grand plaisir ! Quel beau voyage et quels beaux souvenirs vous vous créez ! A très vite pour de nouveaux posts.

    Des bises !

    Hélène, François et Rose

  9. Bonjour julie est ce que ça va ? Ça. va bien je suis à lacanau je joue avec mon cousin à la balancoire bisous. Agathe

    Agathe 6 années ago Reply
    • Tout va bien ma petite Agathe, merci ! On est en Turquie depuis une bonne semaine c’est un très beau pays.Je pense bien à toi, bonnes vacances. gros bisous à toute ta famille.

      juju 6 années ago Reply

Répondre à Hélène, François et Rose Annuler la réponse.