Jour J. J Comme jubajalou.

« On arrive quand ? J’en ai marre du camion. »

Jeanne, premier jour sur la route, à quelques heures de Paris.

 

Et bien comment te dire ma petite Jeanne…? On ne sera jamais vraiment arrivés en fait. Enfin si dans 6 mois quand la boucle sera bouclée.

France, Allemagne, République tchèque, Autriche, Hongrie, Serbie, Bulgarie, Turquie, Iran, Turkménistan, Ouzbékistan, Kirghizistan, (re)Ouzbékistan, (re)Turkménistan, (re)Iran, (re)Turquie, Grèce, Macédoine, Albanie, Monténégro, Croatie, Slovénie, Italie, et (re)France.

C’était un peu long comme réponse, alors on a opté pour la diversion avec un joli dessin du camion.

IMG_4231

Là c’est le volant avec papa qui conduit (vous noterez que la taille de la tête de Baptiste est équivalente à la taille du volant, ce qui est purement mensonger, vous vous en doutez!).

Là c’est maman (le gribouillis violet, hum…hum…!). Et Jeanne et Louise? J’ai plus envie de dessiner. Bon ok.

 

J’écris depuis la N4 en direction de Strasbourg. Cap vers l’est. Baptiste est concentré sur la route au son de France Inter.
Louise dort paisiblement, Jeanne regarde « Bernard et Bianca » sur l’Ipad.
On est partis. On est vraiment partis. C’est plus dans un mois, une semaine, un jour.
On roule, on avance, on y est quoi!

IMG_4235 IMG_4236

La course aux préparatifs est derrière nous. Sans regret.
Que de stress, de questions, de doutes, et d’inquiétudes.

« T’as pensé ? T’as fait ? T’as acheté ? T’as appelé ? T’as rappelé? T’as prévu ca, ça et ça !?

Non mais tu l’as vraiment fait? Je peux rayer sur ma énième liste? »

Que de temps passé à trier, ranger, classer, bricoler, caser, ordonner les affaires pour optimiser le rangement du camion et se sentir vraiment chez nous.

« On prend ou on prend pas? » Le refrain de ces derniers jours.

Evaluer le nombre de jean’s, de tee-shirts, de petites culottes, de robes, de paquets de couches, de pots de nutella (j’ai réussi à en négocier 3!), de cahiers de coloriage, de  livres, de plaquettes de doliprane… Et j’en passe! Ca parait pas comme ça mais c’est un vrai casse-tête! On est contents du résultat. C’est tout ce qui compte. Contents dans le sens où on se sent chez nous.
C’est plus qu’un camion. C’est plutôt une maison qui roule qu’un camion où l’on vit finalement.

 

Malgré les questions angoissantes liées au départ on a aussi beaucoup de certitudes. Heureusement.
On a tous les deux une famille en or. Nos parents, frères et soeurs ont été super présents jusqu’au bout.
Chacun apportant un peu de soi dans ce tourbillon des préparatifs.
Merci à tous pour leur générosité, leurs attentions, leur bienveillance. On est chanceux.
Chanceux de vous avoir. Vous allez beaucoup nous manquer.

 

Qui dit départ dit adieux. On ne se prépare pas à dire aurevoir. Dejà ça sert à rien. Et puis…bah non franchement ça sert à rien!
On va pas se préparer à être tristes, se préparer à sécher ses larmes.
On a quand même pris notre dose d’embrassades chaleureuses et réconfortantes, de mots doux, de mots d’encouragements.
On a séché nos larmes, portés par les filles, leurs sourires, leur impatience.
Louise n’arrêtait pas de répéter « On part en voyage! »
Louise était la seule à garder le sourire toute la matinée.
L’insouciance des enfants est étonnante. Déconcertante. C’est bénéfique pour les parents.
La bonne humeur des filles continuera au fil du voyage à nous accompagner et à nous dynamiser si besoin.
Jeanne se posait plus de questions en voyant tous ces adultes émus.
Et puis d’un coup d’un seul on a filé. Le moteur du camion ronronnant, on a sorti le gps « Tiens on part par où? »
On a sorti les livres, les dessins, les coloriages, la musique. Le paysage a commencé à défiler. L’énergie des filles a repris le dessus sur notre émotion.

Nous voilà maintenant tous les 4. Ju Ba Ja Lou. Notre petite famille. 6 mois de liberté sur les routes d’Europe et d’Asie Centrale.
Pour notre première nuit nous dormons près d’un petit stade juste à la limite de l’Alsace et de la Lorraine.
Un terrain de foot comme jardin. Histoire de rester dans l’esprit coupe du monde avant de passer chez les champions.
A très vite pour un récit de l’autre côté de la frontière.

IMG_2153

Portez vous bien. Bonne nuit.

 

JuBaJaLou

 

Avant de vous quitter, je vous laisse avec la lecture d’un texte écrit par une amie baroudeuse également sur le départ.
J’aurai bien aimé l’écrire. Enfin les idées sont là.

 

Ma gorge est noyée

Nouée

Impression égoïste de suivre ma propre destinée

De les abandonner

Dis leur

Que même si je pars

Je ne m’éloigne pas

Je me rapproche

Je me rapproche de moi

Je me rapproche d’eux

Mon corps s’en va

Mon coeur est là tout près

Je me rapproche des autres

D’un ciel qui brille à une autre heure

D’un vieil homme qui parle une autre langue

Qui croie en d’autres choses

Je veux danser d’autres danses

Connaître d’autres transes

Je suis la petite fille que j’étais

Que mes parents ont élevée

Elevée pour s’envoler

Dis leur que même si je pars

Je ne m’éloigne pas

Je me rapproche

 

4 COMMENTS
  1. Ça y est. On lit le 1er post post départ. Ça y est. Vous êtes partis. Bravo pour ce projet, pour l’énergie dépensée ces dernières semaines pour le mener à bien, comme tu dis, penser, faire, acheter, appeler, ranger, trier, bricoler, organiser, et malgré tout ce colossal boulot, rester présent aux autres, les appeler, les voir, les aider. Merci pour ça, c’est aussi votre force !
    Bref évidement les émotions se melaient hier matin en voyant votre camion s’éloigner mais celles qui priment sont positives : fierté de vous voir tous les 4 oser aller à la découverte d’autres danses (canon le texte) et bonheur de vous savoir heureux de voyager en famille, de filer le virus du nomade curieux à Jeannne et Louise, pour revenir enrichis de souvenirs à partager avec nous !
    1000 kiss

    Mama 6 années ago Reply
  2. Et voilà, une nouvelle aventure que nous allons pouvoir partager.
    Je constate qu’en 7 ans il y a une forte amélioration du confort :
    – 3 pots de untel la
    – 5 pots de pestos
    – 4 couchages au sec et au chaud
    – 1 cuisine
    – 1 douche/wc
    – 1 coin école/repas
    – des fauteuils pour bronzer.
    – 1 véhicule motorisé
    – 1 autonomie solaire
    – 1 antenne internet

    Quelle évolution en 7 ans!!!!

    Dans 7 ans, ce sera hôtel 5 étoiles, jet privé, assistante maternelle, casinos, le super net, restos et rerestos, un chauffeur, 3 limousines pour les bagages, des professeurs à disposition, interprètes…..

    Lorsque que vous aurez le projet de partir sur la lune, je serai du voyage!!!! Tardez pas trop tout de même ;+)))

    Je pense bien à vous .

    Faites de gros gros poutoux a choupinette et numéro bis

    Le tonton chupa chups

    Tonton sucette 6 années ago Reply
  3. Bon Voyage à vous et continuez à nous faire rêver 🙂
    Beaucoup de Bonheur à vous et Que l’aventure continue…

    Ayoub 6 années ago Reply
  4. Je vous imagine tracer en Allemagne dans votre maison qui roule.
    Jeanne doit être amusée par la langue inconnue que vous entendez… Arrivez-vous à vous faire comprendre avec les mimes de Baptiste le comédien ?
    Ici, temps lourd qui donne envie d’être au bord de la mer pour profiter de la brise légère…
    On pense à vous, on vous évoque, on attend des news et des photos pour en savoir plus et partager un peu à notre façon votre voyage.
    Biz aux loulottes.
    Biz aux parents
    Maé – qui tels les petits nains du conte que les filles écoutent de toutes leurs oreilles – rentre du boulot (ayi, ayo).

    Name*Maé 6 années ago Reply

Laisser un commentaire